Identification Adherent



Identification Militant



twitter

cea banniere_actus

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Un(e) collègue est en difficulté.

Sollicités par la Direction, pour la négociation d'un accord organisant le dons de jours de congés entre les collaborateurs, nous n'avons pas souhaité attendre la négociation du 16 septembre et pour gagner du temps nous avons adressé ce vencredi nos propositions à la Direction.
Il s'agit de répondre à une situation d'urgence,  mais aussi de créer un dispositif pérenne et efficace.

Lire la suite...

Mesdames, messieurs

Nous ne sommes pas sur la plage, mais  en ce mois d'aout, je vous invite à consacrer 5 minutes à un tet qui doit vous permettre de déterminer qui de vous même ou de votre conjoint(e)  est en mesure de mieux développer sa carrière...

Vérifions le niveau des progrès intervenus  dans le partage de la charge de travail inhérente à la sphère privée, qui devrait laisser au deux conjoints la disponibilité nécessaire à l’épanouissement et à la réussite professionnelle.

Lire la suite...

LE DROIT A L’ERREUR SOURCE D’OPTIMISATION

 

Dans nos entreprises bancaires, le risque de se tromper est une source de tension au quotidien pour les salariés : citons entre autres le non-respect schéma délégataire, le risque de violation du secret professionnel, l’erreur de saisie, la non détection d’une fraude ou d’une escroquerie ...

Il existe des entreprises, travaillant elles aussi dans des domaines où le risque est très présent, qui se sont saisies de ce sujet.

Lire la suite...

Au SNE CGC nous sommes particulièrement sensibles au bien-être et à la réussite de tous... mais notre organisation porte une attention toute particulière à la carrière des femmes.

Malgré les efforts engagés, le temps de la maternité a encore un effet « retard » sur la carrière des femmes.

Il a aussi un impact incontestable pour l'entreprise . Voilà pourquoi, souvent, la salariée se sent mal à l'aise au moment d'annoncer « l'heureux événement ».

 

Voici un résumé de vos droits et nos astuces, pour vous aider à bien gérer cette période :

  • Au moment de l’annonce et ensuite, ne vous justifiez pas, ne culpabilisez pas, ne vous excusez pas. Quoi de plus naturel et légitime ! Votre boss a ou aura sûrement des enfants ! Prévenez d’abord votre hiérarchie, puis vos collègues... sachez qu’il n'y a légalement pas de date limite pour annoncer la nouvelle. Mais sauf si vous craignez une forte hostilité, le plus tôt sera le mieux, car ainsi vous pourrez anticiper les conséquences de votre absence.
  • Préparer votre départ, c'est préparer votre retour: avant l’annonce réfléchissez aux points à traiter avant le jour J : faites des propositions sur le suivi des clients ou des dossiers importants, sur les tâches à déléguer ou à reporter, sur la définition des priorités etc. Cela montrera que vous resterez jusqu'au dernier jour un membre de l'équipe. Réfléchissez à votre retour et faites part de vos attentes à ce sujet. On vous en saura gré.
  • Restez discrète sur votre état : petits tracas, grands bonheurs... Confiez les à votre entourage privé et n'évoquez votre situation que si l'on vous pose la question. Par contre, évitez de dépasser vos limites, ne vous mettez pas en danger pour prouver que vous êtes au top. Utilisez vos droits ! 

 VOS DROITS A  LA CEA :

 =>Salariées réseau : à partir du 5ème mois, réduction du temps de travail d’une demi-heure, modalités à définir avec votre hiérarchie. A défaut d’accord, cette demi-heure sera positionnée en début ou en fin de journée.

=>Salariées du siège : à partir du 5ème mois, les plages horaires fixes deviennent variables.

=>A partir du 5ème mois, les demandes de temps partiel ne peuvent être refusées, modalités à convenir avec la hiérarchie

=>Les visites prénatales mensuelles ne sont pas imputées sur vos congés dans la limite d’une demi-journée, sur présentation d’un certificat médical.

=>Vos demandes de rapprochement domicile travail, de changement temporaire d’affectation ou de fonctions, sur certificat médical, seront prises en compte .

=>Pendant votre congé, à vous de voir selon votre situation et vos ambitions, si vous souhaitez rester en contact avec l'entreprise : pas du tout ou par l'intermédiaire de collègues proches, ou par des contacts réguliers avec votre équipe et/ou votre hiérarchie.

=>Un mois avant votre retour annoncé, un entretien vous sera proposé par la DRH pour faire le point sur le retour dans l’entreprise. Cette occasion vous permettra de défendre votre point de vue : affectation et compatibilité avec le temps partiel, besoins de formation, notamment.

Le SNE CGC peut vous aider à préparer ces entretiens et à gérer toute situation tendue sur ce sujet ou tout autre problème, en toute discrétion. Il suffit d'un coup de fil au 06 30 43 65 18 .