Identification Adherent



Identification Militant



twitter

cea banniere_actus

Samedi 14h...Fin d'une nouvelle semaine de tension(s) : le week-end sera-t-il suffisant pour se refaire, évacuer de la tête les problèmes, remettre à sa place chaque évènement ?

Ce n'est que la vie professionnelle, après tout ! histoire de ranger 48 heures sa panoplie de DA, aux épaules si larges...

Les difficultés n'ont pas manqué, normal, « c'est vous les managers ! ».

Entre un problème de scan récurrent (« vous avez bien branché l'appareil ? »), un ordinateur qui refuse tout service («ça se comprend, il fonctionne avec le téléphone qui lui ne fonctionne pas), un Gab en panne (normal encore, on est mardi matin), il reste un peu de temps à consacrer aux collègues pour un entretien qui se veut hebdomadaire afin de mesurer les écarts et apporter les plans d'actions correcteurs...

Au second plan les 15 personnes dans la file d'attente (« vous n'aviez qu'à externaliser »), les 12 demandes de renégociations de prêts sur le bureau ( à quand la calculette à taux fixe promise le mois dernier ?) et aussi le temps que je n'aurai finalement pas, passé 19h, pour contacter quelques-uns des bons clients de l'agence.

DA : vous devez gérer, être pro-actif, multi marchés, valeur d'exemple, distinguer l'urgent du prioritaire (à traiter dans le sens que vous voulez car de toutes façons, à l'arrivée, vous aurez toujours la responsabilité d'avoir fait le mauvais choix !). Passionnant donc et ...terriblement frustrant puisque la place au classement « benchmark » s'éloigne aussi surement que l'âge de la retraite.

Le plus inquiétant est dans l'approche définitivement « taylorienne » de l'activité commerciale : 22 Heures de commercial hebdo ( pas à se plaindre, c'est plus 27 RDV, la Direction ayant compris la charge administrative, même si elle ne perçoit toujours pas que les clients ne sont pas les « bisounours » qu'on nous présente dans la série « e-learning »...) et donc 22 ventes minimum avec 3 « Activations » à la clef, et 70% de RDV choisis ( heureusement qu'on continue à faire des affaires avec les autres)...

Les tableaux, plus ou moins fiables comme celui d'1mpact, en passant par ceux des PC 21, 22, 45 ( et 48 en complémentaire) nous disent « tout » sur la performance de chacun et généralement, ce n'est pas à l'échelon DA qu'on a le temps de les analyser ( encore une de mes lacunes , excusez-moi !).

Jusqu'au dernier tableau paru (« ne communiquez pas à vos équipes, surtout, c'est pour vous, c'est une aide) qui dit deux chiffres après la décimale, le pourcentage de clients passifs reçus hier, aujourd'hui, demain.

Je lirai tout cela après les mails du DG supposés me booster : « vous n'y êtes pas, vous ne faites pas le métier, on peut se demander le degré de votre implication, pourquoi vous payer pour ce que vous ne faites pas, c'est à dire piloter ? ».

Entre deux, j'aurai essayé de saisir en quoi la part variable est plus facile à comprendre, pour piloter (toujours) et avoir là, un outil de motivation pour
l'ensemble de l'équipe, ou ce qu'il en reste.

En 2012, j'ai sauvé un peu de cette prime car j'ai eu la chance d'avoir beaucoup de clients insatisfaits l'année d'avant (!), permettant de faire mieux la suivante (Ah, le client « mystère » !), tous mes confrères n'ont pas eu cette circonstance.

En fait, la véritable avancée commerciale consisterait à avoir un DG partenaire, facilitateur, acteur de la bonne réussite commerciale, partageur de bonnes
pratiques, communicant, à l'écoute, réactif, il y en a, mais pas tous....... Ils subissent, eux aussi une pression énorme, certains transforment cette pression en positif et malheureusement d'autres l'amplifie.

Le week-end sera-t-il suffisant pour se refaire, évacuer de la tête les problèmes, remettre à sa place chaque évènement ?

Ce tract en pdf pdf3.

 

 

Au sommaire :

  • Déclaration faite par le SNE-CGC au Comité d’Entreprise et au CHSCT à l’intention du Directoire
  • Part variable 2012
  • Mails et appels téléphoniques entrants, référentiels métiers
  • Evolution du dispositif de part variable

Ce tract en pdf pdf3.

Expressions page 1 Expressions page 2

Ce tract en pdf pdf3.